Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTOIRE DE DELHI :

Pendant un siècle, sous la domination Anglaise, DELHI fut délaissée au profit de Calcutta, capitale des Indes britanniques. Mais en 1857, la révolte des Cipayes (soldats indiens enrôlés dans l'armée britannique) a été particulièrement violente à Delhi et les Anglais, après avoir repris le contrôle exilent le dernier empereur Moghol (Bahadur Shah II) et fusillent ses fils.
Puis en 1877, Delhi sert de cadre à la proclamation de la reine Victoria comme Impératrice des Indes et en 1911, lors de la visite du roi Georges V, le gouvernement britannique annonce le transfert de la capitale des Indes à Delhi.

La conception des plans d'une nouvelle cité, au sud de la Delhi Moghole, est confiée aux architectes anglais Lutyens et Baker.

Ils proposent un style hybride d'architecture locale et victorienne avec des bâtiments classiques qui intègrent des éléments décoratifs indiens. La première guerre mondiale retardera les travaux qui malgré l'abandon de certains projets, dureront 20 ans et New Delhi ne sera inaugurée qu'en 1931.

NEW DELHI

C'est en voiture que nous avons traversé NEW DELHI, en nous arrêtant 10 minutes sur l'avenue Raj Path (voie royale) , les Champs Elysées indiens (il ne manque que les vitrines des magasins).

Cette avenue a été imaginée par l'architecte britannique Edwin Lutyens au début du siècle : c'est lui aussi qui a planifié l'essentiel de la ville coloniale de New Delhi et en construit les principaux édifices monumentaux dans les années 1920.

NEW DELHI

Ci contre les grilles de Rashtrapati Bhavan, le palais du président d'Inde, dessous une photo.
Il ne nous a pas été possible de nous y approcher : dommage !

Ce palais était à l'origine, la résidence du vice-roi des Indes. La décision de le construire à Delhi remonte à 1911, lorsque la cour de Delhi décida de transférer la capitale des Indes de Calcutta à Delhi. Le palais devait symboliser la pérennité du pouvoir britannique dans la colonie et donnait l'impression, d'établir par sa seule majesté une cour éternelle.
Pour son concepteur, le bâtiment et ses environs devaient être un empire de pierre, dégager une puissance impériale et héberger une aristocratie désintéressée, dont le pouvoir provenait de plus haut.

Ce palais devint le siège permanent de la démocratie le 26 janvier 1950, lorsque Rajendra PRASAD devint le premier président indien et s'y installa avec pour mission de faire valoir et de défendre la constitution.

C'est alors que l'édifice fut renommé Rahjtrapati Bhavan soit la maison du président.

De ce palais, débute la grande avenue longue de 4 kms et mène jusqu'à l'India Gate.

NEW DELHI
NEW DELHI

Ci contre la Porte de l'Inde ou India Gate était appelée à l'origine "All India War Mémorial".

Elle a été édifiée en hommage aux 90 000 soldats indiens morts durant la Première guerre mondiale et la guerre afghane de 1919.
Le duc de Connaught posa les fondations de l'ouvrage en 1921, qui fut achevé sous la direction de l'architecte Edwin Lutyens en 1031. Cet arc de triomphe de grès rouge mesure plus de 48 mètres de haut dont 26 mètres de hauteur sous l'arche.
Les noms des soldats morts y sont gravés sur les murs.

L'Amar Jawan Jyoti, la flamme du soldat éternel, brûle en continu depuis 1971, en l'honneur de soldats morts au combat lors de la guerre contre le Pakistan.

La porte de l'Inde porte, inscrite en lettres majuscules la phrase ci-dessous :

« Aux morts des armées indiennes qui sont tombées dans l'honneur en France et en Flandre, en Mésopotamie et en Perse, en Afrique de l'Est, à Gallipoli et ailleurs dans le Proche et de l'Extrême-Orient et aussi en mémoire de ceux dont les noms sont conservés et qui sont tombés en Inde ou sur la frontière du nord-ouest et durant la troisième guerre afghane »

Au pied de l'arc, se trouve un écrin de grès rouge, dessiné par Lutyens, qui abritait en son temps une statue du roi Georges V.

Ce dessous le Parlement de l'Inde ou Sansad qui a été crée après l'indépendance de l'Inde par la Constitution indienne, promulguée le 26 janvier 1950. Il comprend 2 chambres ; le Conseil des Etats (Rajya Sabha) et la Chambre du Peuple (Lok Sabha).
Le leader du parti majoritaire à la Lok Sabha est traditionnellement nommé Premier ministre de l'Inde.

Le système politique indien repose sur une démocratie parlementaire inspirée du modèle britannique.

NEW DELHI
Tag(s) : #INDE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :